« Sacrées sorcières » de Roald Dahl

_wplhscvecilrq6f1b_-2w5henk

Octobre est le mois parfait pour partir à la rencontre des sorcières, n’est-ce pas ?
Celles dont il est question dans ce roman de Roald Dahl sont pourtant terrifiantes. Et surtout, méfiez-vous car elles pourraient être n’importe où autour de nous. Heureusement, il existe quelques indices qui pourront vous mettre la puce à l’oreille : elles portent des perruques, par exemple, car elles sont, en réalité, aussi chauves que des boules de bowling. Elles ont aussi un long nez qui leur permettent de sentir au loin l’odeur des petits enfants. Car leur but ultime est de se débarrasser de tous les marmots de la Terre.

Le héros de ce roman jeunesse et sa grand-mère se retrouvent bien malgré eux au milieu d’un congrès de sorcières qui sont en train de mettre au point un plan diabolique pour vider l’Angleterre de toute sa marmaille. Vous vous imaginez bien qu’ils ne peuvent laisser faire une chose pareille…

1540-1

Voilà une histoire à la fois drôle et attendrissante (j’ai beaucoup aimé la relation entre la grand-mère et son petit-fils). Quant au style si particulier de Roald Dahl, il est purement et simplement délicieux.  Un récit qui ravira tous les jeunes lecteurs (et les moins jeunes aussi, j’en suis la preuve vivante). Mais il ne faut pas avoir froid aux yeux car certains passages sont tout de même bien effrayants pour les plus petits…

J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge « Faramidable anniversaire » organisé par Chicky Poo !logo-james

Publicités

2 réflexions sur “« Sacrées sorcières » de Roald Dahl

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s