« Un amour de chat » de Melinda Metz

J’ai toujours pensé que les chats n’avaient pas l’empathie des chiens et étaient plus attachés à un territoire qu’à un maitre ou une maitresse. Mais ça, c’était avant de faire la connaissance de MacGyver, le chat « Cupidon »…

Cette comédie romantique met en effet en scène un adorable félin entremetteur qui se met à chaparder les effets personnels des voisins du quartier pour les rapprocher entre eux. Son objectif principal étant bien sûr de briser la solitude de celle qui s’occupe si affectueusement de lui.  Mais voilà qui contrecarre justement les plans de sa maitresse, Jane, qui, elle, s’était juré de se concentrer sur sa vie et ses envies, sans se laisser distraire par les hommes. C’est d’ailleurs dans ce but qu’elle a déménagé à Los Angeles et pris une année sabbatique loin du lycée où elle enseignait l’histoire.

J’ai passé un délicieux moment en lisant les aventures de Mac, le « chat-pardeur », et de Jane dans leur nouveau quartier de Storybook Court. Un quartier où chacune des maisons semble tout droit sortie d’un conte de fée et où les voisins vous apportent le café chaque matin. On se croirait vraiment dans un film romantique. Le roman est écrit avec beaucoup de légèreté, de quoi faire le plein de douceur en plein hiver.  J’ai beaucoup aimé les personnages, même secondaires, comme Marie et Hélène, les voisines qui se chamaillent pour caser Jane avec quelqu’un de leur entourage… Mais à ce jeu-là, personne ne peut battre MacGyver !

Je remercie chaleureusement les éditions « Archipoche » pour cette bulle de douceur et je me plonge aussitôt dans la suite des aventures de notre Cupidon miauleur.

 

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Chicky Poo dit :

    Oh ça doit être sympa comme livre 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Touloulou dit :

    Je l’ai vu justement hier dans une librairie ! Il a l’air mignon !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est léger, c’est frais, ça fait plaisir 🙂

      J'aime

  3. Hilde dit :

    Il me tente bien ce roman. Les chats s’attachent aussi à nous. Les miens sont capables d’être aussi câlins/collants que le chien. ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est vrai qu’il y a des chats très câlins. Les miens l’étaient souvent lorsqu’ils étaient chatons et puis, une fois qu’ils ont découvert dehors, on ne les voyait presque plus.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s