« Sauveur & fils : saison 1 » de Marie-Aude Murail

sauveur-et-fils
Etre immobilisée pour cause de déchirure du mollet, ça n’a pas que des inconvénients : on a ainsi plus de temps pour lire de petits bijoux. Et le mot est faible pour qualifier ce délicieux roman de Marie-Aude Murail.

On craque d’abord pour cette jolie couverture acidulée dont l’avant-plan est occupé par un sympathique rongeur. Et puis, dès les premières pages, le charme opère…

C’est l’histoire de Sauveur dont la mission est d’aider ses patients à aller mieux. Avec un nom pareil me direz-vous… Parmi ses « habitués », on fait la connaissance de Margaux qui se scarifie, Ella qui préfère qu’on l’appelle Elliott, Cyrille qui mouille ses draps,  Gabin qui passe ses nuits à jouer aux jeux vidéos, ou encore des 3 sœurs Augagneur dont la maman est désormais en couple avec une femme.

Comme vous pouvez le voir, ce sont des thèmes actuels de notre société qui sont abordés. Des situations que n’importe quel ado pourrait vivre. Et c’est avec beaucoup d’humanité, de douceur, et une touche d’humour aussi que ces histoires sont traitées par l’auteure.

Le personnage principal, Sauveur, dégage beaucoup de sympathie et est très présent pour ses patients. A tel point qu’il en oublie parfois ses propres problèmes. Il ne se doute pas non plus que le passe-temps favori de son fils de 8 ans est d’écouter les conversations du cabinet de consultation…

Vous l’aurez compris, il y a donc plusieurs histoires qui se superposent. Celles des patients de Sauveur mais aussi la sienne. Car lui aussi a ses secrets. Et au fil des pages, on en apprend davantage sur lui, ses origines, et sur la raison pour laquelle il élève seul son fils.

J’admire la façon dont Marie-Aude Murail parvient à se mettre dans la peau des ados et des enfants. On est tous passés par là : les meilleurs copains pour la vie,  le sac qu’on veut absolument car toutes les copines l’ont et que si on ne l’a pas on n’est pas cool, les profs qui ne nous aiment pas, les parents qui divorcent… Autant de situations familières qui sont décrites avec le regard de ces jeunes qui sont en train de les vivre.

Il y a des passages plus graves aussi, mais qui font malheureusement partie de la vie. Rien n’est idéalisé, c’est la société dans laquelle nous vivons aujourd’hui qui est dépeinte ici. Et au milieu de tout ça, il y a une belle histoire d’amitié entre 2 jeunes garçons, une histoire de hamster (d’où la couverture même si c’est plutôt un cochon d’Inde), une histoire de racines, et puis de l’amour aussi…

 

Publicités

2 réflexions sur “« Sauveur & fils : saison 1 » de Marie-Aude Murail

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s